QU'EST-CE QUE LA DÉNUTRITION ?

C'est une maladie silencieuse car elle n'est pas douloureuse, pourtant elle touche plus de 2 millions personnes en France et pas moins de 33 millions en Europe.

La dénutrition est avant tout un déséquilibre de la balance énergétique  : 

C'est à dire une insuffisance des apports au regard des besoins nutritionnels de l'organisme, cela se traduit principalement par une carence protéino-énergétique. La dénutrition est la combinaison de facteurs endogènes et exogènes.

IMG_0108_edited.jpg
Un malade traité pour un cancer qui ne mange pas assez à cause des nausées
Situation à risque n°1 :
une personne âgée qui n’a plus de force de faire les courses et la cuisine.

Situation à risque n°2 :

un patient atteint de la maladie d’Alzheimer qui oublie de s’alimenter

Facteurs endogènes

Augmentation des besoins

"mon corps a besoin de plus d'énergie, je dois manger plus !" 

Principalement dû à des maladies chroniques, qu’elles soient dégénératives, infectieuses ou inflammatoires comme Parkinson, Alzheimer, les grippes, les infections urinaire, les défaillance d’organes, le cancer…).

+

Facteurs exogènes

Diminution des apports

"mais je ne pas envie de manger plus, voire même je mange moins" 

Cette perte d’appétit et d’anorexie est due à de nombreux facteurs : sociaux (isolement, perte d’autonomie…), psychologiques (aversion alimentaire, deuil, dépression, démence…) et physiologiques (troubles du goût et de l’odorat, troubles bucco-dentaires et de déglutition, surconsommation médicamenteuse…).

LA DÉNUTRITION : UN ENJEU DE SANTÉ PUBLIQUE

La dénutrition a une forte prévalence à tous les âges et dans tous les lieux.

la personne âgée au domicile

pagéeseule.png
DOMICILE
  • 4 à 10% des plus de 70 ans à leur domicile soit 450 000 personnes

  • 77 des + de 84 ans

la personnes âgée à l'hôpital 

Labecedaire-des-Institutions_-personnes-
HOPITAL
  • 60 % des personnes âgées sont dénutries. 

  • La dénutrrition cause 40% des hospitalisations de personnes âgées;

la personnes âgée en institution

personne-agee-famille-contact.jpg
INSTITUTION

1 personnes sur 3 est dénutrie en maison de retraite 

soit 270 000 personnes

 Chez l'adulte

séniorjeune.png
ADULTES
  • 20 à 40% des patients hospitalisés

  • 40% des malades atteints de cancer (dont 10% décèdent des conséquences directes de la dénutrition)

 Chez l'enfant

jeune.png
HOPITAL 
  • 1 enfants hospitalisé sur 10 dont 50% à moins de 3 ans.

NOS ENGAGEMENTS

pierre dechelotte.jpg

Pour développer des solutions efficaces, adaptées aux besoins nutritionnels des patients, Ogust travaille main dans la main avec le Professeur Pierre DÉCHELOTTE, Gastroentérologue, chef du département nutrition au CHU de Rouen, Président de la SFNCM (Société Francophone de la Nutrition Clinique et du Métabolisme) qui apporte son expertise en tant que conseil scientifique et médical.  

Professeur

Pierre DÉCHELOTTE

GASTRONOMIE

Inscrit au PNNS 4 Un des objectifs du PNNS 4 (Programme National Nutrition Santé) 2019-2023 est de réduire le pourcentage de personnes âgées dénutries vivant à domicile ou en institution de 15% au moins pour les +60 ans et de 30% au moins pour les +80 ans. Par le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP).

SANTÉ

  • Vieillissement global de la population et allongement de l’espérance de vie.

1 personne sur 33 (33%) aura 60 ans ou plus en 2050 (dont 16,3% de 75 ans et +, contre 18,8% en 2016 (INSEE 2016). 

ACCESSIBILITÉ

Les estimations établissent que 12 à 20 millions de personnes seraient porteuses d’une maladie chronique en France.

Les maladies chroniques sont responsables de 65% des dépenses de santé.

COUT + hospitalisation

4 à 6 pathologies : nombre de pathologies dont souffriront les seniors en 2030.

De 1,4 à 1,7 million : nombre de personnes âgées dépendantes en 2030.